+84.90.207.48.59 Numero en France 04.13.41.93.53 (Appel gratuit)
Suivez nous :
+84.90.207.48.59 Numero en France 04.13.41.93.53 (Appel gratuit)
Suivez nous :

Gastronomie

LA RICHESSE CULINAIRE DE LA CUISINE VIETNAMIENNE

Si l’on pouvait définir la caractéristique de la cuisine vietnamienne en un mot ce serait : la fraîcheur !

Les Vietnamiens adorent leur cuisine, et partout à travers le pays, les marchés étalent sous vos yeux les richesses de la mer et de la terre. Volailles, plantes, herbes aromatiques et légumes de toutes les formes, fruits colorés attendent d’être transformés en une recette magique afin d’être dégustés dans une délicieuse symphonie de textures et de goûts. La cuisine vietnamienne est considérée à juste titre comme l’une des plus savoureuses au monde.

En effet, la cuisine vietnamienne a de nombreuses qualités : elle est saine, très variée… et pas chère ! Comparée souvent – à tort- à la cuisine chinoise, on peut attribuer à la gastronomie vietnamienne une cuisine plus légère que celle de sa voisine. Elle utilise notamment moins de sauce et plus d’herbes et de légumes.

Et surtout le nuoc mam est bien Vietnamien ! Cette sauce brunâtre obtenue par la fermentation de poissons salés pourrait être comparée à notre sel en France de part son utilisation permanente et son utilité (sert à saler les plats). Indispensable à chaque repas, il est le condiment qui lie la grande majorité des plats vietnamiens.

Comme les Vietnamiens ne peuvent pas se passer du nuoc mam, ils ne peuvent pas non plus se passer de riz. Pour preuve : en Vietnamien “prendre son repas” se dit “an com”, qui signifie également “manger du riz”. L’habitude est bien révélatrice de l’importance du riz dans la vie quotidienne des Vietnamiens. Il existe trois sortes de riz : le riz normal avec grains blancs et ronds, le riz gluant qui sert notamment à cuisiner des gâteaux, et le riz parfumé possédant des grains plus allongés.

Le Pho peut être considéré comme le plat national. Cette soupe de nouilles, originaire du Nord du pays, est répandue dans tout le pays. Dans un bouillon de gingembre et de nuoc mam, on insère du boeuf ou du poulet, de la coriandre, de l’anis, et des épices. Le résultat est une explosion des saveurs. Tout en restant léger, ce plat est tout de même consistant et copieux. Bien évidemment, chaque région propose ses propres versions et variantes.

Le Vietnam compte bien d’autres spécialités culinaires aussi variés que délicieuses. Parmi elles, les plus connues sont les nems ou le bo bun, cette salade hyper complète composée de vermicelles de riz, de boeuf et de légumes. Le tout accompagné d’herbes aromatiques telles que la menthe ou la coriandre… sans oublier le nuoc mam !

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience. Vous pouvez en savoir plus sur les cookies que nous utilisons ou les désactiver dans Paramètres de confidentialité.
AccepterParamètres de confidentialité

RGPD

  • Les cookies techniques et fonctionnels
  • Les cookies de mesure d’audience

Les cookies techniques et fonctionnels

Ils permettent d’assurer le bon fonctionnement de notre service, par exemple pour se souvenir de vos préférences.

Les cookies de mesure d’audience

Ils permettent d’observer la manière dont vous utilisez et naviguez sur le site : les pages que vous consultez et quittez, le type de navigateur et support que vous utilisez, le nombre de clics effectués … Les données recueillies permettent notamment d’améliorer l’expérience de navigation  sur notre site internet. Ces informations demeurent évidemment anonymes.